En prodrome :

  1. les Romands n’ont jamais prétendu vouloir communiquer en français en Suisse-allemande ou au Tessin.
  2. les Suisses-allemands n’ont jamais prétendu vouloir de communiquer en allemand en Romandie ou au Tessin
  3. les Tessinois n’ont jamais prétendu vouloir communiquer en italien en Romandie ou en Suisse-allemande

L’anglais restera la langue “de substitution” internationale pour ces 3 cas si un pilote n’est pas habilité à communiquer dans la langue du territoure survolé !

Qui  veut imposer l’anglais en radiocommunication à part les fonctionnaires de l’OFAC ?

Tous les aérodromes des pays d’Europe qui nous encerclent peuvent communiquer dans leur langue…

 

  • la France

  • l’Allemagne

  • l’Autriche

  • l’Italie

  • l’aéroport de Locarno qui est en Suisse

  • l’aéroport de Lugano qui est en Suisse

  • l’aéroport international de Genève qui est en Suisse

  • l’aéroport international de Bâle-Mulhouse qui est presque en Suisse