Source :
https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/suche-curia-vista/geschaeft?AffairId=20205010

Olivier Feller, conseiller national

La motion 19.3531 ” Ne pas interdire les langues nationales pour les vols à vue non commerciaux ” a été acceptée par les deux Conseils en 2019. Dans le magazine AeroRevue 2/2020, le directeur de l’OFAC écrit: ” L’English Only a été terrassé sur le plan politique notamment en raison d’une petite minorité de pilotes. Cette décision réduit la sécurité et peut affecter le développement de l’aviation suisse “.

Est-il opportun qu’un haut fonctionnaire s’en prenne ainsi à une décision du Parlement ?

RÉPONSE :

L’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) a pour mission de maintenir à un niveau élevé la sécurité de l’aviation civile suisse. En sa qualité d’autorité de surveillance compétente, il reste convaincu que la généralisation de l’anglais dans les communications radiotéléphoniques aurait été bénéfique pour la sécurité. Cette position est celle que le directeur de l’OFAC a présentée dans les colonnes de AeroRevue, compte tenu par ailleurs des futures exigences en matière de configuration de l’espace aérien. Il va de soi que l’OFAC se pliera à la volonté du Parlement et procédera aux adaptations juridiques qui s’imposent concernant l’usage de l’anglais.