L’OFAC à pondu un “concept” – à sa sauce – et le met en consultation

English Only NO! et tous les pilotes concernés mettent en doute ce projet et font clairement entendre qu’il ne correspond absolument pas à la volonté exprimée lors de l’adoption de la motion par le Parlement.

En fait, l’OFAC continue de chercher à infirmer la décision du parlement pour pouvoir bétonner le plus possible son idée d’interdire les langues nationales suisses.

Ci dessous la mise en consultation (version française) du “concept” de l’OFAC avec les dérives annotées au stabilo jaune par l’AéCS (qui s’oppose aussi à cette interprétation libre inadmissible de la volonté du Parlement).